Requiem pour un mandat.

14 juillet 2021

En ce 14 juillet 2021, le plaisir de retrouver nos armées, nos militaires au service de la France, forts de leurs campagnes, leurs manœuvres et leurs soutiens aux populations, n’est pas feint. Les spectateurs, même relégués derrière de multiples barrières de protection, sont fiers de venir voir défiler leur fils, leur fille sous les couleurs de la Nation.  

Après le passage d’un président terne, tracté par un véhicule flamboyant et des militaires d’une dignité absolue, Emmanuel Macron rejoint son trône, auprès de sa dame d’une froideur remarquable. Passés les ronds de jambes, les entrechats et les courbettes, les membres du gouvernement se regroupent derrière un chef de l’Etat au visage passablement fatigué. 

Il n’a jamais porté l’uniforme, connaît-il seulement le sens du sacrifice? Peu importe! Les bouffons du Roi, youtubeurs entre deux galipettes dans les jardins du palais présidentiel, embarqués dans un Alpha Jet de la patrouille de France,  passent au-dessus de la plus belle avenue du monde, sans pouvoir heureusement, en écarter l’ombre napoléonienne, l’ombre du géant de la Nation française. 

Marqué auprès des citoyens comme le Président qui n’aime ni la France ni les Français, notre « Liberté Chérie », si bien entonnée par les chœurs de l’armée, a du plomb dans l’aile. Nous sommes à seulement deux jours de ses dernières annonces de privations, de restrictions et d’enfermement de certains Français: ceux-là même qui chérissent au-delà de tout, cette liberté chèrement gagnée par nos valeureux soldats. 

Notre fête nationale a perdu son sens populaire, le défilé est radieux mais les Français sont amers. Nous avons cette triste impression d’assister à une lente agonie de notre démocratie et le sentiment d’être obligé de nous incliner sous les menaces et le chantage présidentiels. 

Le ballet des voitures de fonction financées par nos impôts reprend, (un bus de ramassage gouvernemental étant sans doute trop dégradant), tournant le dos à une France soudée derrière son drapeau, mais une France déchirée par son président.

Serait-ce le début de la fin? Oui. Le peuple va « gagner l’avenir » car il est le seul souverain.

 Jacline Mouraud

Catégories

Dernières actualités

16 Août 2021 / Communiqués

La résistance ne doit pas être ignorée.

A quelques jours de l’anniversaire de la mort du Lion du Pandjchir, le Commandant Massoud, assassiné par Al Qaïda sur son propre territoire le 9 septembre 2001, ne reste plus qu’un groupe de résistants en Afghanistan : son fils Ahmad Massoud et ses combattants. Il...

10 Août 2021 / Communiqués

On lui donnait le bon Dieu sans confession.

Comment ne pas faire confiance à celui qui vient aider le sacristain de la Cathédrale de Nantes, chaque jour? Les hommes de foi ont juré que ses intentions étaient bonnes lorsqu’ils lui ont remis les clés de l’édifice. Mais le 18 juillet 2020, au milieu des...

5 Août 2021 / Communiqués

Du bon usage des libertés ou du pass-sanitaire.

Aujourd’hui, nos institutions vacillent sous le poids des collusions et autres conflits d’intérêts entre le président du Conseil Constitutionnel Laurent Fabius, et le cabinet Mac Kinsey d’origine nord-américaine, dont son fils Victor Fabius, est directeur associé....

16 Juil 2021 / Communiqués

Pourquoi j’irai manifester samedi.

Passé le désarroi, l'incompréhension, la stupeur et la colère suite aux nouvelles mesures présidentielles, nous sommes toujours « sonnés » par les futures privations de nos libertés qui s'annoncent. Face à un président visiblement au commande d'un bateau ivre de...

13 Juil 2021 / Communiqués

Les vérités changeantes d’Emmanuel Macron.

Le 27 décembre 2020, Emmanuel Macron nous dit : « Je l’ai dit et je le répète: le vaccin ne sera pas obligatoire ».  Le 11 mai 2021, Yaël Braun-Pivet tweete : « En séance, nous réaffirmons en adoptant mon amendement, que le pass-sanitaire ne pourra pas concerner...

4 Juil 2021 / Communiqués

François Fillon salarié de Vladimir Poutine…

Imagine t’on le Général de Gaulle payé par l'État russe de Staline? Bien-sûr que non! Mais François Fillon, ancien député, ancien ministre et ancien premier ministre de la France, se laisse acheter par le gouvernement de Vladimir Poutine avec la bénédiction de ce...

27 Juin 2021 / Communiqués

L’abstention: le premier parti de France.

Avec plus de 66% d’abstention au second tour des élections régionales et départementales, les électeurs ont volontairement renouvelé leur sanction du premier tour.  Se sont abstenus:  - Les Français qui ne savent plus qui fait quoi dans les multiples...

20 Juin 2021 / Communiqués

La gifle des électeurs à la classe politique.

Les résultats des élections régionales de ce jour nous enseignent profondément sur l’évolution de la vie politique française. Aujourd’hui, l’abstention atteint des records. La France et les Français vivent une crise démocratique majeure, de la représentation...