Par peur de mourir, on nous empêche de vivre.

14 octobre 2020

Ce soir, à 19h55, le Président de la République a entériné la mise en place d’un couvre-feu, suite à la pandémie de Coronavirus. Déjà en mars dernier, Emmanuel Macron employait un terme militaire pour nous dire que face à l’épidémie, nous étions « en guerre ».

Après avoir multiplié les injonctions, les assignations à domicile, les protocoles, les interdictions, après avoir reconnu lui même dans son allocution que « dans les restaurants, on est très bien protégés », l’heure du couvre-feu tombe comme un couperet: 21h.

D’un côté, nos restaurateurs ont diminué de moitié parfois l’accueil de leurs clients, ils ont investi dans des plexiglass, ils travaillent en permanence masqués comme dans d’autres corporations, et appliquent des protocoles multiples et variés, changeant parfois du jour au lendemain.
De l’autre côté, un gouvernement qui va tout simplement les achever. Quatre semaines, voire six, si cela n’était pas suffisant. Mais seront-ils vraiment aidés à la veille de leur faillite ? Des compensations financières, sorties d’on ne sait où, viendront-elles au secours de toutes ces petites et moyennes entreprises en difficulté ? Tous ces entrepreneurs qui ne demandent qu’à travailler et qui ont « joué le jeu » finissent par devenir les boucs-émissaires de la gestion désastreuse de l’épidémie par le gouvernement.

Dans la charrette des dépôts de bilan fin décembre 2020, s’ajouteront aux restaurateurs, les cafetiers, les artistes, les agriculteurs, les producteurs, les fournisseurs, etc etc

Emmanuel Macron tente de raisonner en chef de guerre et nous fait croire que « nous réapprenons à être une Nation », mais en ce 14 octobre 2020, il se trompe de champ de bataille. Le couvre-feu, c’est bien dans les banlieues qu’il devra le faire respecter.

Catégories

Dernières actualités

5 Déc 2021 / Communiqués

Discours de Paris-Villepinte

Chers amis de France, Pourquoi je rejoins Eric Zemmour?  C’est la survie d’une Nation qui nous rassemble aujourd’hui. Oui, c’est une certaine idée de la France telle que défendue par le Général de Gaulle. En raison de la situation générale de la France, j’ai...

25 Nov 2021 / Communiqués

Mais à qui obéissent-ils?

Figure initiale et pacifique du mouvement des Gilets Jaunes dès octobre 2018, Jacline Mouraud s’est rendu au meeting d’Eric Zemmour à Villepinte le 5 décembre 2021. Sollicitée par Eric Zemmour, Jacline Mouraud retire sa propre candidature à l’élection...

16 Août 2021 / Communiqués

La résistance ne doit pas être ignorée.

A quelques jours de l’anniversaire de la mort du Lion du Pandjchir, le Commandant Massoud, assassiné par Al Qaïda sur son propre territoire le 9 septembre 2001, ne reste plus qu’un groupe de résistants en Afghanistan : son fils Ahmad Massoud et ses combattants. Il...

10 Août 2021 / Communiqués

On lui donnait le bon Dieu sans confession.

Comment ne pas faire confiance à celui qui vient aider le sacristain de la Cathédrale de Nantes, chaque jour? Les hommes de foi ont juré que ses intentions étaient bonnes lorsqu’ils lui ont remis les clés de l’édifice. Mais le 18 juillet 2020, au milieu des...

5 Août 2021 / Communiqués

Du bon usage des libertés ou du pass-sanitaire.

Aujourd’hui, nos institutions vacillent sous le poids des collusions et autres conflits d’intérêts entre le président du Conseil Constitutionnel Laurent Fabius, et le cabinet Mac Kinsey d’origine nord-américaine, dont son fils Victor Fabius, est directeur associé....

16 Juil 2021 / Communiqués

Pourquoi j’irai manifester samedi.

Passé le désarroi, l'incompréhension, la stupeur et la colère suite aux nouvelles mesures présidentielles, nous sommes toujours « sonnés » par les futures privations de nos libertés qui s'annoncent. Face à un président visiblement au commande d'un bateau ivre de...

14 Juil 2021 / Communiqués

Requiem pour un mandat.

En ce 14 juillet 2021, le plaisir de retrouver nos armées, nos militaires au service de la France, forts de leurs campagnes, leurs manœuvres et leurs soutiens aux populations, n’est pas feint. Les spectateurs, même relégués derrière de multiples barrières de...