De qui se moquent les tenants du pouvoir ?

25 mai 2020

Même si rien ne l’interdit dans la loi du non-cumul des mandats votée en février 2014, la décision qui vaut « exception » pour le ministre Gérald Darmanin ne s’approche en aucun cas de la charte déontologique que faisait signer Jean-Marc Ayrault à ses ministres à propos de la moralisation de la vie politique. ( « Les ministres doivent renoncer aux mandats exécutifs locaux qu’ils peuvent détenir » ).

Après l’exception faite à Jean-Yves Le Drian sous le mandat de François Hollande, cumulant son ministère et la présidence de la région Bretagne, Edouard Philippe avait pourtant réitéré le conseil en septembre 2019, affirmant que «quand on est ministre, on ne peut pas cumuler avec la tête d’un exécutif local». Propos pour le moins incongrus quand on sait que le Premier Ministre lui-même, est toujours dans la course pour la mairie du Havre. Nous pouvons donc être certains qu’il démissionnera s’il est élu Maire de sa commune de cœur.

A moins d’être doté du don de bilocation, ni Gérald Darmanin ni Edouard Philippe ne pourront être dans les deux fauteuils à la fois, ils délaisseront donc leurs électeurs, que ce soit d’un côté ou d’un autre.

Mais l’honnêteté exigée par la fonction élective va encore beaucoup plus loin que ces ministres. La politique du «faite ce que je dis, pas ce que je fais» est aussi pratiquée par le nouveau groupe parlementaire d’Aurélien Taché et consort, qui se détache de la République En marche pour créer «Écologie, Démocratie, Solidarité», groupe pour lequel ils ne seront donc jamais passé par les urnes. Il eut été préférable et hautement plus honnête d’asseoir une légitimité démocratique pour être pris au sérieux. Nous pouvons donc maintenant nous enorgueillir d’assister à une imposture démocratique «à la française». La moral politique, s’ils en avaient une, les aurait plutôt invité à remettre leurs démissions pour se représenter devant ceux qu’ils doivent servir, à savoir, les citoyens.

A moins de s’arroger des portes de sortie à l’approche d’un possible remaniement ministériel que l’on dit imminent, les uns ministres et les autres députés, ne répondent toujours pas à la nécessaire et impérieuse probité réclamée par le peuple,
au sein de nos institutions.

Catégories

Dernières actualités

5 Déc 2021 / Communiqués

Discours de Paris-Villepinte

Chers amis de France, Pourquoi je rejoins Eric Zemmour?  C’est la survie d’une Nation qui nous rassemble aujourd’hui. Oui, c’est une certaine idée de la France telle que défendue par le Général de Gaulle. En raison de la situation générale de la France, j’ai...

25 Nov 2021 / Communiqués

Mais à qui obéissent-ils?

Figure initiale et pacifique du mouvement des Gilets Jaunes dès octobre 2018, Jacline Mouraud s’est rendu au meeting d’Eric Zemmour à Villepinte le 5 décembre 2021. Sollicitée par Eric Zemmour, Jacline Mouraud retire sa propre candidature à l’élection...

16 Août 2021 / Communiqués

La résistance ne doit pas être ignorée.

A quelques jours de l’anniversaire de la mort du Lion du Pandjchir, le Commandant Massoud, assassiné par Al Qaïda sur son propre territoire le 9 septembre 2001, ne reste plus qu’un groupe de résistants en Afghanistan : son fils Ahmad Massoud et ses combattants. Il...

10 Août 2021 / Communiqués

On lui donnait le bon Dieu sans confession.

Comment ne pas faire confiance à celui qui vient aider le sacristain de la Cathédrale de Nantes, chaque jour? Les hommes de foi ont juré que ses intentions étaient bonnes lorsqu’ils lui ont remis les clés de l’édifice. Mais le 18 juillet 2020, au milieu des...

5 Août 2021 / Communiqués

Du bon usage des libertés ou du pass-sanitaire.

Aujourd’hui, nos institutions vacillent sous le poids des collusions et autres conflits d’intérêts entre le président du Conseil Constitutionnel Laurent Fabius, et le cabinet Mac Kinsey d’origine nord-américaine, dont son fils Victor Fabius, est directeur associé....

16 Juil 2021 / Communiqués

Pourquoi j’irai manifester samedi.

Passé le désarroi, l'incompréhension, la stupeur et la colère suite aux nouvelles mesures présidentielles, nous sommes toujours « sonnés » par les futures privations de nos libertés qui s'annoncent. Face à un président visiblement au commande d'un bateau ivre de...

14 Juil 2021 / Communiqués

Requiem pour un mandat.

En ce 14 juillet 2021, le plaisir de retrouver nos armées, nos militaires au service de la France, forts de leurs campagnes, leurs manœuvres et leurs soutiens aux populations, n’est pas feint. Les spectateurs, même relégués derrière de multiples barrières de...